ArcheoRoma / Événements / Cursus Honorum. Le gouvernement de Rome avant César

Cursus Honorum. Le gouvernement de Rome avant César

24 mars - 2 octobre 2022

L’exposition montre les caractéristiques des magistratures romaines : collégiales, et de durée limitée, le plus souvent annuelle. Les magistrats supérieurs, consuls, préteurs, censeurs, étaient élus par les citoyens sur la base d’un recensement. Ils étaient les seuls bureaux à pouvoir célébrer ce triomphe.

Cursus Honorum. Le gouvernement de Rome avant César
Cinq hommes et une femme représentés par cinq statues font office de narrateurs

Musées du Capitole, Palazzo dei Conservatori, Rome

C’est dans ce cadre qu’a été créée une exposition multimédia attrayante, destinée à rapprocher les visiteurs de sujets complexes et de monuments particuliers, tels que les documents épigraphiques, qui sont des sources historiques directes très importantes qui ne sont pas immédiatement lisibles.

« Cursus Honorum »

L’exposition se concentre sur les fonctions publiques des magistrats à l‘époque républicaine, le cursus honorum, un aspect fondamental de la vie politique dans la Rome antique.

Avec l’avènement de la République, les pouvoirs, auparavant concentrés dans la figure du roi, sont répartis entre le pontifex maximus, qui détient les principales prérogatives religieuses, et les consuls, un couple de magistrats dotés de pouvoirs civils et d’un commandement militaire.

L’accès au cursus honorum exigeait, outre un recensement minimum, la renommée et le prestige des ancêtres : quiconque n’appartenait pas à quelques familles illustres était un  » homme nouveau » .

Les règles d’accès aux magistratures et l’articulation des positions évoluent au fil du temps : l’accès aux principales magistratures (consuls), d’abord limité aux membres des familles patriciennes, est étendu aux plébéiens au IVe siècle av. À mesure que le pouvoir de Rome s’accroît, d’autres magistratures électives aux pouvoirs circonscrits sont établies.

L’exposition sera présentée de manière anonyme par cinq personnages représentés par cinq statues faisant office de narrateurs : cinq hommes et une femme. Leur tâche consiste à rapprocher le public des monuments à valeur historique et symbolique qui célèbrent des faits de guerre mémorables, ainsi que d’autres qui illustrent des rôles liés à l’administration de la ville et à la construction du prestige social des individus et de leurs familles.

Episodes de guerre et de conquête

Grâce à ces guides exceptionnels, les visiteurs pourront se remémorer des épisodes de guerre et des conquêtes qui ont marqué des étapes fondamentales dans l’histoire de l’expansion de Rome : un exemple marquant est la première victoire navale sur les Carthaginois dans les eaux de Milazzo, commémorée par la Colonna Rostrata érigée en l’honneur du consul Gaius Duilius. L’exposition montre également les caractéristiques de la magistrature romaine : collégiale, et de durée limitée, le plus souvent annuelle.

Enfin, l’exposition constitue un lien idéal entre l’installation vidéo L’eredità di Cesare e la conquista del tempo (l’héritage de César et la conquête du temps), visible dans la Sala della Lupa e dei Fasti Antichi du Palazzo dei Conservatori, et l’exposition Roma della Repubblica. Il racconto dell’Archeologia, qui se tiendra prochainement aux Musées du Capitole, Palazzo Caffarelli.

Billets:.
plein tarif 13 €, réduit 11 € (résidents 12 € /10 €)

Accès gratuit pour les détenteurs de la « MIC Card » et pour les catégories prévues par les tarifs en vigueur. La réservation est fortement recommandée

Heures:.
Tous les jours de 9 h 30 à 19 h 30 ; dernière entrée une heure avant la fermeture.

Vos avis et vos commentaires

Partagez votre expérience personnelle avec la communauté ArcheoRoma, en indiquant sur une valeur de 1 à 5 étoiles, combien vous recommandez "Cursus Honorum. Le gouvernement de Rome avant César"

0 0 votes
Vote
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Derniers événements